Victoire au bout du suspense !

Copyright : Frédéric Lemaire

Copyright : Frédéric Lemaire

Auteur d’une superbe course, le Graff s’est imposé pour la première fois ce week end lors de la 4ème manche de l’European Le Mans Series sur le circuit du Castellet. Eric Trouillet, Enzo Guibbert et Paul Petit, pilotes sur la Ligier JS P3 LM P3 flanquée du n°9 ont parfaitement su gérer leur course et ont ainsi mené leur équipe vers la victoire.

John Falb, Sean Rayhall et Enzo Potolicchio #10 ont réalisé un très bon début de course mais auront manqué de réussite, ce qui ne leur a malheureusement pas permis de concrétiser durant ce meeting.

Des essais libres prometteurs :

Après quelques semaines de vacances, nous sentons une envie de bien faire et une motivation décuplée chez nos pilotes français, très heureux à l’idée de rouler devant leur public. Ils signent le 10ème temps chrono dans la séance d’essai libre 1 et le 12ème temps dans la séance d’essai libre 2. Le circuit est très rapide, les chronos se jouent à quelques dixièmes de seconde. Partis avec des pneus usés, nos pilotes n’en démordent pas pour autant et offrent le meilleur d’eux-mêmes à chaque tour. Chez nos américains, même son de cloche. Sean Rayhall, John Falb et Enzo Potolicchio avaient à coeur de bien faire. Les pilotes de la voiture #10 réalisent le 9ème et 10ème chronos.

Une bonne entrée en matière lors des qualifications

Coup de chapeau à Enzo Guibbert qui, après 3 mois sans course, a signé le 2ème temps chrono en 1.54.796. Il place directement la voiture sur la première ligne de départ de la catégorie LM P3. De bon augure pour la suite de ce week end tant attendu.

"Nous étions, Enzo, Eric et moi, hyper motivés de rouler devant notre public. On ne pouvait mieux faire que d'être en première ligne et de signer des relais à la hauteur de notre objectif : la victoire en terre varoise" explique Paul Petit.

Sean Rayhall n’a aussi pas démérité puisqu’il a réalisé le 6ème temps chrono en 1.55.425 malgré un important trafic. Notre second équipage sera lui aussi bien placé pour aller chercher le podium.

Une victoire au mental

Enzo Guibbert après un bon départ, a ensuite enchainé les tours tel un métronome. Son excellent relais, lui a rapidement permis de revenir sur la voiture du team TMS. Enzo a donc mis à distance nos principaux adversaires et a ensuite passé le relais à Eric Trouillet qui s’élança pour un double relais. C’est un Eric magique et transcendé que nous avons découvert ce week end. Il a effectué un travail remarquable avec d’excellents chronos en piste. Il a ainsi pu maintenir la voiture en deuxième position tout en conservant le leader en point de mire.

Dernier relais pour l’équipage, avec Paul Petit. Installé en seconde position, Paul, porté par l’équipe du Graff et malgré des pneus usés ne s’est pas fait attendre pour s’emparer du leadership. Il fut héroïque en contenant les assauts d’un Dino Lunardi déchainé et en offrant la première victoire européenne à toute son équipe.

Copyright : Adrenalmedia.com

Copyright : Adrenalmedia.com

Eric Trouillet : « Je suis sur un nuage car j’ai réalisé un de mes rêves ! La course a été serrée et nous avons vibré jusqu'au dernier virage. Cela récompense enfin le travail de toute l’équipe du Graff et cela confirme que nous pouvons viser un titre ! Ce résultat n’est donc pas le fruit du hasard mais la juste récompense du travail de l’équipe et de la performance de notre équipage ! Nous sommes maintenant en confiance pour renouveler ce résultat à Spa et à Estoril ».

Paul Petit : « Cette victoire est pour moi, une énorme satisfaction. Sur le plan sportif, nous avons parfaitement mené la course. Pour ma part, j’ai dû gérer la pression en fin de relais. Humainement, je considère le Graff comme une vraie famille. C’était un sentiment magique de leur ramener la victoire et de la partager avec eux. »

Enzo Guibbert : « Ce week end a été exceptionnel ! Je suis très content de ma seconde place en séance qualificative. Après trois mois sans avoir rouler, j’avoue que je ne m’y attendais pas vraiment. En course, j’ai pris un bon départ, la voiture était saine et mes tours rapides. Eric et Paul ont ensuite finit le travail avec deux relais solides. Gagner, ici au Castellet devant le public français était un moment magique ».

Interview, Team Manager, Pascal Rauturier : « Je suis très heureux de cette première victoire en catégorie LM P3 en European Le Mans Séries. Une très belle récompense pour toute notre équipe qui a travaillé très dur. Nous avions fait des choix audacieux en set up et en stratégie ce qui nous a finalement donné raison. Nous étions motivés à l’idée de faire un bon résultat à domicile pour nos pilotes et nos partenaires.

Notre équipage de la voiture #9 a très bien travaillé ce week end. Les pilotes sont restés lucides et performants tout au long de leurs relais. Enzo Guibbert a fait un excellent chrono ainsi qu’un bon début de course. Eric Trouillet a parfaitement su gérer le trafic ainsi que l’usure des pneus. Pour finir, Paul Petit n’a pas cédé sous la pression de ses concurrents.

Malheureusement, je suis déçu de la performance de notre équipage américain qui est descendu dans le classement provisoire suite à un accrochage. La moindre erreur nous éloigne du podium.

Après l’annonce de notre passage en LM P2, c’était important de gagner pour toute notre équipe et pour nos partenaires. Nous sommes maintenant dans une bonne dynamique. Nous allons continuer de travailler dur pour renouveler cet exploit aussi souvent que possible et préparer l’arrivée de la nouvelle ORECA 07.

Bravo à tous pour cette victoire. Pour notre équipe c’est l’une des plus belles récompenses. »