Double podium pour le Team GRAFF aux 4 Heures de Valence

HUGE8218.JPG

Le Team français réalise un double podium en catégorie Proto au Circuit Ricardo Tormo, ce week-end en Ultimate Cup Series. Première marche du podium pour l’auto Realteam Racing N. 7 et troisième place pour la N. 9.

En Challenge Proto, les trois autos du GRAFF prennent place sur la starting grid : nous retrouvons Realteam Racing pilotée par Sébastien Page et David Droux en première ligne après avoir réalisé la pole position. L’auto GRAFF N. 9 pilotée par Luis San Juan et Éric Trouillet partent de la troisième position et le prototype N. 6 à la huitième place piloté par le duo Nicolas Chartier et Rémy Deguffroy.

Sous une chaleur écrasante, les Teams s’élancent pour les 4 heures de course. Dès le départ la NORMA M30 N. 9 remonte le peloton et livre rapidement une bataille face à sa voiture soeur N. 6. À la deuxième heure de course les adversaires s’arrêtent au stand, ce qui permet à l’auto N. 4 de Speed Factory Racing de passer premier, reléguant les trois autos engagées par Pascal Rauturier aux deuxième, troisième et quatrième places. À une heure du drapeau à damier, Realteam Racing conserve garde le rythme et reste deuxième, suivant de très près le prototype N. 4. L’auto N. 9 conserve la troisième position tandis que la N. 6 se retrouve cinquième. Nous sommes alors à quelques minutes du drapeau à damier lorsque David Droux reprend sa place de leader de course, l’auto GRAFF N. 9 à la troisième position et la N.6 à la quatrième place. Les autos garderons ces positions jusqu’à la fin de la course, offrant au Team un double podium pour ce chapitre espagnol.

En Monoplace, GRAFF engageait deux autos pilotées par Frank Gauvin et Fabrice Rossello. Les qualifications laissèrent place à trois courses : deux le vendredi et une le samedi. Franck Gauvin a marqué des points importants durant ces trois courses, lui permettant d’atteindre provisoirement la deuxième place du Championnat en tant que Gentleman Driver. Fabrice Rossello termine ces trois courses à la 9ème, 16ème et 12ème place.

Prochain rendez-vous du 18 au 20 octobre à Magny-Cours en Ultimate Cup Series !

HUGE7644.jpg

"Je suis très content que nous ayons gagné la course. Nous avons été très compétitifs tout le week-end. On a fait les meilleurs temps en essais libres, la pole, le meilleur temps en course, la victoire. Malgré les pénalités que nous avions en Ultimate Cup Series ce n’était pourtant pas gagné d’avance avec trois pénalités de quarante secondes. Il fallait donc que l’intégralité de l’équipe se donne à fond. Bravo à Sébastien pour son bon rythme en course, nous n’avons réalisé aucune erreur. Nous sommes sur une excellente lancée donc maintenant il faut continuer comme ça ! " David Droux, pilote Norma N. 7 (Realteam Racing)

"Magnifique victoire ! Week-end parfait, régularité et voiture exceptionnelle. Bravo au Team GRAFF et à mon coéquipier David Droux qui nous à démontré une fois de plus ses talents de metteur au point et de pilote très rapide et précis !" Sébastien Page, pilote Norma N. 7 (Realteam Racing)

"Je suis très content de notre résultat et surtout très heureux pour mes amis de Realteam Racing. Éric Trouillet a fait un super job, ainsi que toute l’équipe. Je me réjouis des deux prochaines courses." Luis San Juan, pilote Norma N. 9

"Nous avons réussi à nous qualifier à la troisième place malgré que notre équipage uniquement composé de pilotes bronze. Nous réalisons une belle course sans faute, nous perdons juste un peu de temps avec un début de panne d’essence car nous avions une stratégie très tendue sur la consommation afin de profiter d’une neutralisation de la piste. Nous terminons 3ème du général et premier équipage Bronze !" Éric Trouillet, pilote Norma N. 9

"Nous finissons la course et c’est le principal. Le travail en piste comme au garage a été fait, place à la prochaine course !" Rémy Deguffroy, pilote Norma N. 6

"Week-end positif malgré des essais libres tronqués par une sortie de piste en Essai libre 1 qui ne m’a permis de seulement rouler la moitié des essais. Le niveau de performance était celui de mes deux rivaux habituels que sont Pironneau et Lebreton, Peccenini étant un cran au-dessus. En course 3 j’étais même plus rapide qu’eux mais je fini troisième après une lutte acharnée avec Pironneau. Bilan positif pour le classement général car je reprends un peu le large face à Lebreton qui s’était rapproché lors du dernier meeting." Franck Gauvin, pilote Monoplace N. 66

"J’ai découvert un circuit magnifique, un vrai stadium dédié aux spectateurs. Après une bonne qualif’ me plaçant P3 et P4 de la catégorie pour les courses 1 et 2, le départ a été chaotique en course 1 et je me fais pousser en tête-à-queue par un autre concurrent. Repartant 19ème, je finis la course 9ème. La course 2 s'achève prématurément avec une boîte bloquée en 5ème vitesse, et je pars du coup 13ème en course 3 pour finir 12ème." Fabrice Rosselo, pilote Monoplace N. 888

“Le résultat final est plus que bon. 1er avec Realteam Racing, 3ème avec l’auto N. 9 et 4ème avec l’auto N. 6. La montée en puissance progressive de David est superbe et les pilotes bronze ont étés très performants avec un très bon rythme en course. Je suis très satisfait du week-end, les équipes ont réalisé un travail formidable. Le week-end est très positif. Il faut dire qu’il est de très bonne augure avant de terminer le championnat et d’attaquer l’Asian Le Mans Series. Le GRAFF renforcera son activité monoplace en 2020, deux nouvelles F3T318 seront mise à la disposition de nos pilotes en Ultimate Cup Series.” Pascal Rauturier, Team Manager

Résultats et chronos - Challenge Proto

NORMA M30 N. 7 Realteam Racing
Essai libre 1 - P1 (1:31.15)

Essai libre 2 - P1 (1:29.98)

Qualifications - P1 (1:29.06)

Course - P1 (1:29.998)

NORMA M30 N. 9
Essai libre 1 - P3 (1:32.697)

Essai libre 2 - P4 (1:32.164)

Qualifications - P5 (1:31.685)

Course - P3 (1:32.194)

NORMA M30 N. 6
Essai libre 1 - P10 (1:36.509)

Essai libre 2 - P3 (1:31.668)

Qualifications - P4 (1:31.345)

Course - P4 (1:31.266)

Résultats et chronos - Monoplace

Monoplace - N. 888
Qualifications : P7 (1:33.479)

Course 1 : P9 (1:36.378)

Course 2 : P16 (1:35.081)

Course 3 : P12 (1:35.913)

Monoplace - N. 66
Qualifications : P10 (1:34.00)

Course 1 : P5 (1:35.763)

Course 2 : P6 (1:34.639)

Course 3 : P5 (1:34.639)

LE GRAFF RENFORCERA SON ACTIVITÉ MONOPLACE EN 2020 AVEC DEUX NOUVELLES F3T318

“Pascal Rauturier, team manager du Graff, en a profité pour faire une annonce. Deux Renault Tatuus F3 T-318 seront engagées par l’écurie francilienne la saison prochaine !”  Pour plus d’informations :  https://series.ultimatecup.racing/fr/la-renault-tatuus-f3-t-318-se-devoile-dans-le-paddock-de-lultimate-cup-series-a-valencia/?fbclid=IwAR1KaBt2vE2EBVTDzn2_jPWpg_mqUoCvzNIG8293miv0bBqhVkdJXgL5OGc

“Pascal Rauturier, team manager du Graff, en a profité pour faire une annonce. Deux Renault Tatuus F3 T-318 seront engagées par l’écurie francilienne la saison prochaine !”

Pour plus d’informations : https://series.ultimatecup.racing/fr/la-renault-tatuus-f3-t-318-se-devoile-dans-le-paddock-de-lultimate-cup-series-a-valencia/?fbclid=IwAR1KaBt2vE2EBVTDzn2_jPWpg_mqUoCvzNIG8293miv0bBqhVkdJXgL5OGc

Nouveau podium pour le Team GRAFF aux 4 Heures de Spa-Francorchamps

IMG_4537.jpg

Le Team signe son troisième podium de suite en European Le Mans Series. Cette avant-dernière course de la saison se conclut par une troisième place disputée jusqu’aux derniers instants.

En ELMS, Alexandre Cougnaud prend le départ des 4 Heures de Spa-Francorchamps. Parti de la treizième position, le français commence sa remontée au classement et en un tour seulement il pointe déjà à la neuvième place. Le pilote impose un excellent rythme lui permettant d’être P7 dès le troisième tour. Après le quart d’heure de course, c’est au tour de Bruno Senna du Team RLR Msport d’être ciblé par le pilote GRAFF : l’auto passera P6. Un premier arrêt au stand intervient peu après la demi-heure de course, l’auto ressort à la même position sous Safety Car. S’en suivent les arrêts au stands des autos de tête. À la 50ème minute en piste, GRAFF pointe à la quatrième position du classement général. À l’heure de course, l’auto est P5.

Jonathan Hirschi prend le relais P5 à bord de l’auto N. 39 à 1h30. Il passe progressivement P4, puis atteint la troisième place à la mi-course. À la fin de son relais, une perte de contrôle en sortie de virage rétrograde l’auto en huitième position.

C’est alors au tour de Tristan Gommendy de prendre place au volant du prototype N. 39. Peu avant les 2h30 de course, le Team est dixième. En quelques tours seulement l’auto repasse P8, progressivement, le pilote français gagne de précieuses places jusqu’à atteindre la deuxième place peu avant la dernière heure de course. Le Team réalise un dernier pit stop à 37 min du drapeau à damier, une nouvelle fois sous Safety Car, l’auto en ressort leader. Un Drive Through pour excès de vitesse sous le régime de Full Course Yellow relègue toutefois l’auto en deuxième position de la catégorie LMP2 à 15 min de l’arrivée. L’auto N. 39 subira un dépassement de la Cool Racing N. 37 au dernier virage et passera la ligne d’arrivée en troisième position et signe ainsi son troisième podium de suite en ELMS.

En Michelin Le Mans Cup, après des qualifications de haut-niveaux, les deux autos GRAFF débutaient cette manche en deuxième et troisième position de la catégorie LMP3. Après deux heures d’une course très disputée, l’auto N. 39 pilotée par Nicolas Schatz et Adrien Chila passait la ligne d’arrivée en victorieux, avant d’être disqualifié comme l’ensemble des concurrents sur le podium en raison de la non-conformité des vis de fixation du crash box. L’auto N. 9 piloté par Eric et Adrien Trouillet termine quant à elle sixième.

Prochain rendez-vous le week-end prochain en Ultimate Cup Series pour les 4 Heures de Valence et le 27 octobre à Portimão pour la dernière manche d’European Le Mans Series et Michelin Le Mans Cup !

“Sur un circuit particulièrement difficile, l’équipe technique et nos pilotes ont exécuté un formidable travail de mise point. Nos ingénieurs ont excellé dans la stratégie, nos mécaniciens ont exécutée des pit stop rapides. La pole position de Realteam confirme l’excellent travail de mise au point de la M30. Ce weekend , nous étions en mesure de remporter les deux courses, nous avons été performants tous le week-end en catégorie LMP3 et LMP2. Malheureusement nous perdons la victoire à la course LMC suite à une non conformité et un excès de vitesse sous Full Course Yellow en ELMS nous éloigne de la première marche. Nous pouvons gagner, mais nous devons être parfaits à tous les niveaux : préparations des voitures, gestion, courses, etc. Nous sommes donc plus motivés que jamais pour aborder le dernier meeting de la saison et conforter notre troisième place aux championnat.”

Pascal Rauturier, Team manager

“Je suis surpris par la performance de l’équipe pendant la course. Si on m’avait dit avant le départ qu’on allait terminer sur le podium en partant 13ème, j’aurais signé tout de suite ! Nous commettons encore des erreurs qui nous coûtent la victoire pour la deuxième fois cette année. Nous devons être irréprochable à Portimão si nous voulons finir sur la plus haute marche du podium.”

Alexandre Cougnaud, pilote Oreca N. 39

“Une fin de course extrêmement frustrante pour nous. On doit se satisfaire de ce résultat qui est malgré tout très important même si l’objectif premier était la victoire. En ce qui me concerne, cela a été un quasi triple relai sur les pneus donc extrêmement difficile. On a fait un changement de pilote anticipé, cela a décalé notre stratégie mise en place. Nous avons eu pas mal de réussite sur les Safety Cars. Toutes l’équipe et les ingénieurs ont fait un super travail, cela vient confirmer notre niveau de performances depuis le début de l’année. J’espère que nous pourrons enfin décrocher une première victoire à Portimao bien méritée. Coup de chapeau à Alexandre (Cougnaud) qui a su encore une fois nous remettre dans la course !”

Tristan Gommendy, pilote Oreca N. 39

“Je me suis fait très plaisir sur mon relais. J'ai fait de mon mieux pour garder la première place. Évidemment, nous avons profité des faits de course mais je dois féliciter mon coéquipier qui a su faire un relais solide en évitant les embûches et le team GRAFF pour le job sur la voiture et l'arrêt au stand impeccable.”

Nicolas Schatz, pilote NORMA N. 39

IMG_0494.jpg

Résultats et chronos

European Le Mans Series (LMP2) - Oreca 07 N. 39
Essai libre 1 - P6 (2:03.548)Essai libre 2 - P7 (2:03.385)

Qualifications - P13 (2:03.442)

Course - P3 (2:05.593)

European Le Mans Series (LMP3) - Norma M30 N. 9
Essai libre 1 - P1 (2:13.342)Essai libre 2 - P5 (2:16.730)

Qualifications - P1 (2:12.239)

Course - P8 (2:16.153)

Le Mans Cup (LMP3) - Norma M30 N. 39
Essai libre 1 - P14 (2:19.180)Essai libre 2 - P2 (2:14.556)

Qualifications - P3 (2:15.201)

Course - Disqualifié

Le Mans Cup (LMP3) - Norma M30 N. 9
Essai libre 1 - P17 (2:23.340)Essai libre 2 - P12 (2:18.524)

Qualifications - P2 (2:15.106)

Course - P6 (2:18.412)

Classement ELMS - catégorie LMP2

1 - G-Drive Racing - 93 pts

2 - IDEC Sport - 80 pts

3 - GRAFF - 68 pts

4 - United Autosports - 52 pts

5 - Dragonspeed - 46 pts

6 - DUQUEINE Engineering - 45 pts

7 - Cool Racing - 44 pts


Podium pour le Team GRAFF aux 4 Heures de Silverstone

20190831_ELMS_Silverstone_j2042.jpg

Le Team GRAFF réalise son deuxième podium de la saison 2019 d’European Le Mans Series au circuit de Silverstone.

Alexandre Cougnaud est le premier à prendre le volant en huitième position sur la grille de départ. Dès le premier virage, de nombreuses autos sortent de piste, le pilote parvient à gagner de précieuses places et se retrouve rapidement P6. En raison des précipitations, le prototype N. 39 est contraint de passer au stand après seulement sept minutes de course afin de changer de pneumatiques. L’auto ressort en 12ème position. Le pilote français dépasse peu à peu ses adversaires jusqu’à atteindre la cinquième place. Quelques instants plus tard, il dépasse la LMP2 N. 25 du Team Algarve Pro Racing. À la première heure de course, le Team GRAFF est quatrième. Quarante-cinq minutes plus tard, il tente de doubler Timothé Buret du Team Panis Barthez Compétition. Après plusieurs tentatives, les efforts finissent par payer et GRAFF se classe troisième du classement général. Il passe P2 quelques minutes plus tard aux dépens du prototype IDEC Sport piloté Paul Loup Chatin.

Cougnaud termine son excellent relai et passe le volant à Jonathan Hirschi après avoir piloté 1h45. Le suisse sort des stands P10 et retrouve à son tour la deuxième place du général. Peu avant la troisième heure de course, Hirschi devient leader des 4 Heures de Silverstone.

Tristan Gommendy entre en piste pour les quarante dernières minutes de course. À son tour dans un bon rythme, l’auto sera cependant contrainte de réaliser un Drive Through en raison d’une conduite non adaptée sous Safety Car. Le temps perdu relègue l’Oreca N. 39 à la troisième place du classement général. Gommendy passera la ligne d’arrivée à la même position.

Le Team GRAFF conforte sa troisième place au classement général. Une nouvelle course sérieuse qui a permis de concrétiser le travail fourni depuis le début de la saison. Direction la Belgique pour les 4 Heures de Spa-Francorchamps le 22 septembre prochain pour l’avant-dernier meeting de la saison 2019.

20190830_ELMS_Silverstone_f0501.jpg

L’ensemble du Team GRAFF présente ses plus sincères condoléances à la famille et aux proches d’Anthoine Hubert.

“Nous sommes très satisfaits de ce week-end à Silverstone. L’ensemble du Team a fourni un excellent travail. L’auto était performante et le rythme des pilotes excellent. Nous manquons de peu la victoire mais nous terminons pour la deuxième fois de suite sur le podium et c’est une très bonne chose avant de nous rendre à Spa-Francorchamps.”

Pascal Rauturier, Team manager

“La victoire nous échappe suite à une pénalité non justifiée. Nous pensons fort à toute la famille d’Anthoine. Toutes nos condoléances et beaucoup de tristesse.”

Alexandre Cougnaud, pilote Oreca N. 39

“Très content de ce week-end qui était loin d’être gagné. La majorité des équipes sont venues rouler à Silverstone au mois d’août, ce qui n’était pas notre cas. Cela nous desservait pour préparer la course et il a fallu être efficace dans le setup de notre Oreca. Malheureusement, un essai libre a été arrêté en raison de l’accident d’un concurrent. Partant de la 4ème ligne, Alexandre a fait un relai impressionnant. Malgré des circonstances difficiles entre la pluie et les accidents, il nous a remis dans le match. Jon’ (Hirschi) a pris la suite en maintenant ce rythme. Toute l’équipe Graff a fait un bon travail récompensé par un podium ! Et nous aurions pu viser la victoire si la pénalité n’avait pa eu lieu… Très frustrant ! Au final, nous marquons des points très importants pour asseoir notre place sur le podium au championnat ELMS ! Aujourd’hui, j’ai une énorme pensée pour les parents d’Anthoine Hubert mais également pour Sébastien Gallo notre ingénieur.”

Tristan Gommendy, pilote Oreca N. 39

“Je suis satisfait de cette rentrée avec un podium à la clé. Côté championnat, nos concurrents marquent eux aussi des points importants. Nous sommes toujours dans la course. Cette pénalité est assez étrange mais nous devons l’accepter, cela fait partie de la course. Ambiance très particulière sur le podium, nous avions tous une pensée pour Anthoine Hubert.”

Jonathan Hirschi, pilote Oreca N. 39

Résultats et chronos

European Le Mans Series (LMP2) - Oreca 07 N. 39
Essai libre 1 - P9 (1:45.361)Essai libre 2 - P6 (1:44.219)

Qualifications - P8 (1:43.240)

Course - P3 (1:45.265)

European Le Mans Series (LMP3) - Norma M30 N. 9
Essai libre 1 - P9 (1:55.481)Essai libre 2 - P6 (1:55.678)

Qualifications - P7 (1:54.372)

Course - P11 (1:56.464)

Classement ELMS - catégorie LMP2

1 - G-Drive Racing - 81 pts

2 - IDEC Sport - 72 pts

3 - GRAFF - 53 pts

4 - Dragonspeed - 40 pts

5 - DUQUEINE Engineering - 35 pts

6 - Cool Racing - 26 pts

7 - United Autosports - 26 pts

20190831_ELMS_Silverstone_i0015.jpg

GRAFF deuxième aux 4 Heures de Barcelone

Le Team GRAFF réalise son premier podium de la saison 2019 en European Le Mans Series. Trois autos GRAFF étaient engagées ce week-end au circuit de Barcelona-Catalunya.

En ELMS, l’équipage de l’Oreca 07 N. 39 affichait de fortes ambitions en catégorie LMP2. Après une session de qualifications réalisée par Jonathan Hirschi, Alexandre Cougnaud fut le premier à s’élancer depuis la cinquième position. Après un Full Course Yellow, le pilote vendéen passe à l’attaque pour atteindre la troisième place du classement général aux dépens du prototype Cool Racing N. 37. L’auto repasse P4 après un lutte face au Team DUQUEINE Engineering. Ne lâchant pas son concurrent et profitant de la pénalité du prototype IDEC Sport, Cougnaud passe P3 à 3 secondes du deuxième. Jonathan Hirschi entre à son tour en piste après 1h30 de course. Le pilote suisse garde le rythme de son coéquipier pour maintenir l’auto sur le podium. Tristan Gommendy est le dernier à s’élancer sur la piste à 2h40 de course. Il ressort P5 de la pit lane. 20 minutes plus tard, l’auto est de nouveau P3. Le pilote GRAFF rentre une dernière fois au stand à 25 minutes du drapeau à damier et ressort P4. Après avoir de nouveau récupéré la troisième place à 3h40 de l’arrivée, l’auto N. 39 parvient à atteindre la deuxième place de la catégorie LMP2 en doublant le Team DUQUEINE Engineering à 6 min du terme de la course. Le Team passe la ligne d’arrivée à la même position et signe son premier podium de la saison !

La NORMA M30 N. 9 opérée pour Realteam Racing termine quant à elle huitième de la catégorie LMP3 marqué par une belle remontée au classement de David Droux.

En Michelin Le Mans Cup, deux NORMA M30 étaient une nouvelle fois en piste pour la quatrième manche de la saison. Après avoir réalisé la pole position aux qualifications(1:42.895), Adrien Chila et son coéquipier Nicolas Schatz passent la ligne d’arrivée quatrièmes de la catégorie LMP3. Eric et Adrien Trouillet terminent quant à eux en dixième position.

Actuellement troisième du classement général ELMS, GRAFF continue son ascension aux avant-postes de la catégorie LMP2 avant de prendre la direction le Royaume-Uni en août prochain pour les 4 Heures de Silverstone !

IMG_7064.jpg

“Le bilan du week-end est positif, notre seconde place récompense enfin le potentiel de l’équipage et la progression du Team dans la compréhension du package Oreca 07 - Michelin depuis le début de l’année. Ce bon résultat à mi-saison est un excellent catalyseur pour préparer la prochaine course à Silverstone et la fin de saison. L’équipe sera également mobilisée à préparer notre programme hivernal : Asian Le Mans Series. Je remercie toute l’équipe pour son investissement et leur souhaite d’agréables vacances, bien méritées !”

Pascal Rauturier, Team manager

“Le travail finit par payer. Nous allons tout faire pour être en mesure de gagner une course cette année. Merci à toute l’équipe du GRAFF pour ce super travail. Je dédie ce podium à Sébastien Gallo à qui nous souhaitons un prompt rétablissement.”

Alexandre Cougnaud, pilote Oreca N. 39

“Course incroyable en passant la ligne d’arrivée de nuit. Nous avons eu une course passionnante avec un très bon rythme. J’ai pris beaucoup de plaisir à vivre la fin de course dans la voiture. Le Team est très heureux, de même que mes coéquipiers. Ce résultat récompense les efforts faits depuis le début de saison. Il était important de réaliser un tel résultat après Le Mans pour repartir sur de bonnes bases pour le reste de la saison ELMS. Il reste encore trois manches, tout est possible. Je suis très fier des efforts et des améliorations mises en places. J’espère que ce podium en appellera d’autres !”

Tristan Gommendy, pilote Oreca N. 39

“Content du résultat. Ce podium nous tendait les bras depuis le début de saison. Nous avons encore affiné notre stratégie. C’est une bonne opération pour le championnat, nous sommes actuellement troisièmes, c’est de bonne augure pour Silverstone.”

Jonathan Hirschi, pilote Oreca N. 39

“Nous avons rencontré quelques difficultés sur la mise au point de notre auto mais aussi sur le calage de notre Driving il nous a donc manqué de la performance tout le week-end nous avons malgré tout limité les dégâts en course.”

Eric Trouillet, pilote Norma N. 9

“Nous avons préparé notre week-end en améliorant notre voiture à chaque fois pour arriver en qualification avec une auto qui nous convient. Résultat je parviens à prendre la pole position ! Ensuite en course mon relais s’est plutôt bien passé et j’ai pu garder ma première place. Malheureusement au moment où Nicolas (Schatz) prend le volant nous écopons un Drive Through pour un dépassement « non maitrisé » durant mon relais sur une voiture prenant un tour et notre course bascule. Nous finirons finalement P4. Cette pénalité est plus que discutable mais c’est ainsi, c’est la course. Je retiens le travail formidable du GRAFF. Un grand merci à notre ingénieur et bien sûr mon équipier Nicolas qui me pousse dans retranchements !”

Adrien Chila, pilote Norma N. 39

IMG_7874.jpg

Résultats et chronos

European Le Mans Series (LMP2) - Oreca 07 N. 39
Essai libre 1 - P9 (1:35.166) Essai libre 2 - P11 (1:37.136)

Qualifications - P5 (1:33.851)

Course - P2 (1:35.265)

European Le Mans Series (LMP3) - Norma M30 N. 9
Essai libre 1 - P6 (1:43.490) Essai libre 2 - P6 (1:44.475)

Qualifications - P9 (1:41.654)

Course - P8 (1:45.091)

Le Mans Cup (LMP3) - Norma M30 N. 9
Essai libre 1 - P9 (1:44.077) Essai libre 2 - P17 (1:45.507)

Qualifications - P10 (1:44.640)

Course - P10 (1:44.653)

Le Mans Cup (LMP3) - Norma M30 N. 39
Essai libre 1 - P3 (1:43.241) Essai libre 2 - P3 (1:42.425)

Qualifications - P1 (1:42.895)

Course - P4 (1:42.977)

Classement ELMS - catégorie LMP2

1 G-Drive Racing - 63 pts

2 IDEC Sport - 47 pts

3 GRAFF - 38 pts

4 DUQUEINE Engineering - 35 pts

5 Dragonspeed - 27 pts

6 Cool Racing - 26 pts

7 United Autosports - 26 pts

journée de roulage FR 26 et 27 aout.JPG
annonce journée de roulage.JPG

Le Team GRAFF termine sur le podium en Ultimate Cup Series

La quatrième manche de la saison d’Ultimate Cup Series a pris place sur le rapide circuit de Mugello en Italie. Le Team GRAFF réalise un podium en catégorie Proto avec la Norma M30 N. 7 du Realteam Racing.

b819c227b7425689afa1666fb4f422acf0fb63c995a9c9605a7dc436424ce95550a6e2ac1a806f57d9ae0a3c5701ff2a196e5dacabac90742d52d9331e9dc077.jpg

Pour ce retour au format de course classique de quatre heures, en catégorie Proto, trois prototypes LMP3 étaient engagées en plus d’une toute nouvelle Ligier JSP4 dans la catégorie Ultimate Challenge.


Avec un équipage remanié composé de Sébastien Page et Esteban Garcia, les deux pilotes Suisse portèrent haut les couleurs du Realteam et du GRAFF en prenant la deuxième place de cette course de quatre heures, disputées sous une chaleur étouffante.


Deuxième dans la hiérarchie des voitures du GRAFF en fin de course ce week-end, la Ligier JSP3 N. 6 était composée de Nicolas Chartier, Rémy Deguffroy et Neale Muston. Malgré une belle place sur la grille de départ, les efforts de l’équipage ne paieront pas en course et la Ligier terminera en sixième position.


L’équipage habituel de la Norma N. 9 composé d’Eric Trouillet et Luis San Juan termine quant à elle onzième après une course difficile qui le voyait aux commandes de l’épreuve un temps, puis chuter dans les classements jusqu’à la fin de la course à cause d’un contact avec une voiture concurrente. Un meeting non récompensé pour la meilleure voiture du GRAFF sur la grille de départ.


Pour la première fois en piste, la Ligier JSP4 du GRAFF, emmenée par Yann Zimmer et Paul Lanchère, ne montrera pas l’étendue de son potentiel. Un abandon après seulement 31 tours couverts sur 125 par les vainqueurs.

En Monoplace, on retrouvait deux pilotes sous les couleurs du GRAFF en Italie : Franck Gauvin et Fabrice Rosselo. Pour ce dernier, c’est un bilan à demi-teinte qui se dresse à la fin de ce week-end suite à des problèmes de vitesse de pointe mais un podium en course 2 dans la catégorie Gentlemen vient égayer le meeting italien de Fabrice Rosselo. Quant à Franck Gauvin, l'enchaînement des tours en essais aura permis au pilote de croiser le fer avec les plus rapides de la catégorie, terminant à une belle quatrième place des Gentlemen en course 3.

La prochaine manche d'Ultimate Cup Series se tiendra le 29 Septembre 2019 sur le Circuit de Valencia.

“En constante progression, l’équipe a su proposer à nos pilotes des voitures performantes et saines adaptées au tracé très exigeant de Mugello et surtout aux fortes températures. Un doublé était envisageable avec la N. 7 et la N. 9 qui ont été aux avants postes, malheureusement dans la dernière heure la voiture 9 s’est faite percuter par un de nos concurrents. La N. 7 termine finalement sur le podium, qui récompense une progression constante de notre équipage suisse. Pour la première sortie de la Ligier JSP4, le châssis a démontré un beau potentiel, malheureusement une casse moteur a stoppé la progression de notre équipage.
En monoplace, belle performance de Fabrice Rosselo dès son premier meeting récompensé par une seconde place de la course 2 !”


Pascal Rauturier, Team Manager

"Nous avons fait une course régulière sans aucune faute et ça a payé au final. Un vrai travail d’équipe ! Un accrochage devant nous permet d’accéder à la seconde marche de podium mais je tiens à saluer la performance de mon coéquipier qui s’est lourdement blessé au pied gauche la veille et qui a dû freiner du pied droit tout en restant serein. Je suis heureux que nous ayons fait sonner l’hymne national suisse ! "


Esteban Garcia, pilote Norma N. 7 (Realteam Racing)

"Excellent week-end pour Realteam et le GRAFF. Nous avons enfin décroché notre premier podium ! Les journées qualifications se sont déroulées dans des températures extrêmes, cela a permis à toute l’équipe de faire les ajustements nécessaires. Quant à la course, ce fut un sans faute. Avec Esteban, nous avons rouler à un bon rythme en évitant les pièges et la voiture a tenu sans problème mécanique toute l’épreuve. Merci au team GRAFF ! Nous sommes à la mi-saison et tous les éléments sont réunis pour bien la terminer. Prochaine course, Valencia !"

Sébastien Page, pilote Norma N. 7 (Realteam Racing)

“Nous avons eu quelques difficultés durant les essais libres et les qualifications niveau performance car nous étions loin du compte mais le but était d'avoir une auto compétitive pour la course, ce qui fut le cas au départ. Malheureusement après un bon début de course nous avons cassé le moteur après seulement une heure, ce qui est très frustrant. Au vu de notre rythme de course, il ne fait aucun doute que la victoire était à notre portée. Expérience positive au global, la Ligier JSP4 est très plaisante à rouler et offre une constance relativement correcte au vu des 50 degrés piste que nous avions !”

Paul Lanchère, pilote Ligier N. 424

"Durant ce week-end, je me suis amélioré tour par tour grâce au conseil de mon équipier. Je termine P5 de la première course et je pars confiant pour la deuxième avec des pneus neufs. Malheureusement, le rythme n’y ai pas et je termine P12 au général, P6 des Gentlemen. C’est finalement en course 3 que je me suis sentie le mieux avec les pneus usés et une quatrième place dans la catégories Gentlemen !"

Franck Gauvin, pilote Monoplace N. 66

"Après une bonne qualification pour la course 1, un premier tour timide et le manque de vitesse de pointe me font terminer P13 au général et P7 en Gentleman. Le problème de vitesse me suivra sur les courses 2 et 3 mais j’arrive quand même à accrocher un podium durant la course 2 à quelques secondes du vainqueur de la catégorie !"

Fabrice Rosselo, pilote Monoplace N. 888

ce568c6d9c85568963fae764cb4253365ffb86eb1b6b500a513e00dcc36b6e43b2ecaf1ec3dc1d5e0cd217be241a231678b6e40436e918ba919fecbc03df8e80.jpg

Résultats et chronos - Challenge Proto

ESSAI LIBRE 1
N. 6 - P7 (1:47.980)N. 7 - P4 (1:46.615)N. 9 - P5 (1:47.366)N. 424 - P16 (1:54.635)

ESSAI LIBRE 2
N. 6 - P2 (1:45.814)N. 7 - P8 (1:48.863)N. 9 - P5 (1:46.655)N. 424 - P16 (1:56.690)

QUALIFICATIONS
N. 6 - P9 (1:48.470)N. 7 - P7 (1:47.517)N. 9 - P5 (1:46.632)N. 424 - P16 (1:54.468)

COURSE
N. 6 - P6 (1:46.943)N. 7 - P2 (1:47.889)N. 9 - P11 (1:46.877)N. 424 - P16 (1:54.498)

Résultats et chronos - Monoplace

QUALIFICATIONS
N. 66 - P12 (1:49.576)N. 888 - P9 (1:49.433)

COURSE 1
N. 66 - P11 (1:51.730)N. 888 - P13 (1:51.742)

COURSE 2
N. 66 - P12 (1:50.957)N. 888 - P8 (1:50.325)

COURSE 3
N. 66 - P9 (1:49.839)N. 888 - P15 (1:51.573)


Nouveaux podiums pour le Team GRAFF en Ultimate Cup Series

Le troisième meeting de la saison d’Ultimate Cup Series a pris place sur le technique circuit du Slovakia Ring. Le Team GRAFF réalise deux podiums en catégories Proto et un en Monoplace.

SYLV1049 top.JPG

En catégorie Proto, trois autos étaient engagées pour cette première course de six heures de la saison. L’équipage de la Norma N. 9 composé d’Eric Trouillet et Luis San Juan remporte la course en Prestige (réservé aux équipages 100% Bronze) et termine deuxième du classement général après une course sans faute. La Ligier N. 6 était ce week-end composée de Nicolas Chartier, Pierre Fontaine et Luca Demarchi. Malgré un bon rythme en piste, l’auto sera malheureusement victime d’une casse en fin de course. L’auto passe la ligne d’arrivée en dixième position. La troisième auto, opérée pour Realteam Racing, comptait un troisième pilote dans ses rangs pour cette course de six heures. Esteban Garcia et Sébastien Page étaient rejoints par David Droux. Malgré un travail sérieux du trio de pilotes, un incident technique en course n‘a pas permis d’avoir la régularité suffisante pour accrocher un podium pourtant mérité. David Droux réalisera le meilleur chrono en course (1:56.296).

En Monoplace, Franck Gauvin a vécu un meeting compliqué en Slovaquie. Malgré un manque de données pour préparer ses courses, le français termine respectivement troisième, quatrième et enfin dixième de la catégorie Gentleman Driver.

Prochain meeting d’Ultimate Cup Series le 29 juin prochain sur la piste du circuit du Mugello (Italie).

“Nous avons découvert ce week-end le Slovakia Ring , un circuit exigeant qui demande une grande finesse de pilotage et des voitures parfaitement réglées. Je tiens à féliciter l’équipe pour son excellent travail qui a su trouver les bon réglages. Mention spéciale pour nos deux gentlemen, Éric Trouillet et Luis San Juan pour le rythme en course récompensé par une seconde place au général. Je reste très optimiste pour la suite du championnat, et je suis impatient de retrouver le championnat UCS à Mugello. En attendant toute l’équipe sera mobilisée pour les 24 heures du Mans.”

Pascal Rauturier, Team Manager

“Je suis très heureux du résultat, ce n’était pas évident de faire cette course de 6 heures à deux sur ce circuit. Excellent travail du Team et de mon équipier Eric (Trouillet). Je termine la course fatigué et avec beaucoup de difficultés avec mes pneus, je pense que c’est ce qui a fait la différence avec les premiers.”

Luis San Juan, pilote Norma N. 9

"Je suis très heureux du Team GRAFF, ce fut un plaisir de conduire pour eux en Slovaquie. L'équipe a fait un très bon travail ce week-end. Je suis également fier de mon amélioration des essais libres du vendredi à la course. Nous avions un bon rythme sur piste et une excellente stratégie. Nous avons juste eu de la malchance en fin de la course mais c’est comme ça. Merci à toute l'équipe pour ce meeting !"

Luca Demarchi, pilote Ligier N. 6

"Nous avons beaucoup apprécié le circuit du Slovakia Ring qui est bien technique, toutefois nous avons eu des ennuis mécaniques de direction assistée pendant les qualifications et de boîte à vitesse pendant la course qui nous a fait manquer le podium. Mais c’est la course..."

Esteban Garcia, pilote Norma N. 7 (Realteam Racing)

"Troisième manche d’Ultimate Cup Series avec la découverte d’un nouveau circuit particulièrement technique. Bravo à l’équipe qui nous a à nouveau préparé une voiture saine et compétitive. Pour cette course de 6 heures, nous avons fait la course avec David, auteur d’un excellent travail et le meilleur temps en course. Avec Esteban, nous avons de notre côté assuré avec des relais sans faute. Sans un problème de boîte, nous aurions pu être sur le podium ! Next time !"

Sébastien Page, pilote Norma N. 7 (Realteam Racing)

"Ce fut un week-end compliqué pour moi car je n’avais aucune data de référence. Je n’avais donc pas le niveau de performance pour me battre devant. Au classement gentleman en course 1 j’ai malgré tout fait P3 et P4 en course 2. La course 3 a été la pire avec une incompréhension sur un panneau Safety Car et un drapeau jaune que je n’ai pas vu comme beaucoup d’autres et j’ai percuté un concurrent qui était arrêté. Week-end donc à oublier en attendant le Mugello."

Franck Gauvin, pilote Monoplace

Résultats et chronos - Challenge Proto

VICT3180 top.JPG

ESSAI LIBRE 1
 N. 6 - P11 (1:58.582)N. 7 - P3 (1:56.250)N. 9 - P7 (1:57.804)

ESSAI LIBRE 2
 N. 6 - P6 (1:57.424)N. 7 - P2 (1:55.192)N. 9 - P5 (1:57.400)

QUALIFICATIONS
 N. 6 - P13 (1:59.971)N. 7 - P5 (1:56.937)N. 9 - P4 (1:56.567)

COURSE
 N. 6 - P10 (1:59.220)N. 7 - P5 (1:56.296)N. 9 - P2 (1:57.462)

Résultats et chronos - Monoplace

QUALIFICATIONS
 N. 66 - P11 (2:03.039)

COURSE 1
 N. 66 - P7 (2:03.395)

COURSE 2
 N. 66 - P10 (2:04.715)

COURSE 3
 N. 66 - P13 (2:04.792)

HUGE9227 top.JPG

Le Team GRAFF termine les 4 Heures de Monza en cinquième position du classement général

Le Team GRAFF marque de précieux points au championnat European Le Mans Series après avoir une nouvelle fois flirté avec le podium LMP2.

dc1824e4f9b7237ec97a20ac6c0c768a37193861f48c92cb56dcf1c576c24e46137b32bb514a6371d8c361f7ed1132f86cc2d8bd30f91c0322d2e9cb52ec728e.jpg

En ELMS, une Oreca 07 (LMP2) et une NORMA M30 (LMP3) toujours opérée pour Realteam Racing étaient engagées.

En catégorie LMP2, l’auto N. 39 pris le départ des 4 Heures du Monza en troisième position de la grille de départ après avoir réalisé un excellent chrono en qualifications. Comme au Castellet, Alexandre Cougnaud est le premier à partir en piste. Dès les premiers virages, le pilote prend l’avantage et se hisse en tête de la course. Jonathan Hirschi entre en piste à 1h15 de course. Il sort de la pit lane P5. Suite à un Safety Car et des arrêts des autres concurrents à 1h30 de course, l’auto reprend la tête de la course. Une rude bataille s’engage avec Job Van Uitert à bord de l’auto G-Drive Racing. Nouvel arrêt au stand anticipé à 2h de course, elle ressort P8. Cette stratégie permet à l’auto de retrouver la troisième place après les arrêts des concurrents. Le pilote suisse réalise un nouvel arrêt à 2h35 de course et ressort des stands P6. Tristan Gommendy prend le volant à 1h10 du drapeau à damier en cinquième position. Le pilote francilien gardera le même rythme que ses coéquipiers et passera la ligne d’arrivée en cinquième position du classement général.

En LMP3, leader de la course jusqu’à la dernière heure en piste, Realteam Racing termine les 4 Heures de Monza au pied du podium de la catégorie LMP3 après une course de haut-vol.

En Michelin Le Mans Cup, dans des conditions météos compliquées, Eric et Adrien Trouillet terminent les deux heures de course en treizième position du classement général. Nicolas Schatz et Adrien Chila terminent quant à eux dix-neuvièmes.

Une nouvelle semaine de travail prend fin pour le Team GRAFF. Actuellement sixième du classement général en catégorie LMP2, le Team français est toujours dans la course pour ce championnat 2019 d’European Le Mans Series !

Le mois prochain, le Team GRAFF se rendra en force dans la Sarthe avec une auto engagée aux 24 Heures du Mans et quatre autos en Road To Le Mans.

11717af91d22a32eddef5ef5d9fa62aa4a5c7a920b8f7fb20651059c5a671965e309d70efec51da3072b9c7fb329f361697808c576667efe4261db335ddc11b2.jpg

“En LMP2, Nous avons progressé dans la compréhension des pneus Michelin, les résultats des essais qualificatif et du rythme en course en témoignent. Espérer un podium était un objectif à notre portée. Mention spécial pour Alex (Cougnaud) pour son départ et sa gestion en tête de course ! La gestion des temps de conduite de nos pilotes ne nous a malheureusement pas permis de saisir les opportunités des faits de course. Il faut reconnaître que nos adversaires ont été meilleurs sur ce domaine. Nous restons néanmoins dans une bonne dynamique pour aborder les 24 heures du Mans. En LMP3, les résultats en ELMS sont encourageants une 4ème place récompense un équipage qui a su bien gérer le trafic et saisir les opportunités des faits de course. Malheureusement pour la Michelin le Mans Cup ce fut exactement le contraire, mais je reste optimiste pour la suite du championnat, les équipages ont démontré une belle pointe de vitesse pour jouer aux avant-postes tous les week-end. Rendez-vous au Mans !”
Pascal Rauturier, Team manager

“On a fait une belle semaine à Monza. Nous avons évolué sur le setup de jour en jour avec une super session de qualification (P3). Je suis très content de mon départ en course, j’ai pris la tête et je ne l’ai pas lâché. Mes coéquipiers ont fait à leur tour de super relais. Malheureusement un Safety Car n’est pas tombé au meilleur moment pour nous. C’est un peu frustrant car on pensait aller chercher la victoire, mais gardons en tête cette belle progression. Nous sommes de sérieux concurrents à la victoire !”
Alexandre Cougnaud, pilote Oreca N. 39

“Nous avons fait un excellent travail avec mes coéquipiers, les mécanos et l’ensemble du GRAFF que cela soit en qualifications ou en course. On a joué de malchance avec un Safety Car et un Full Course Yellow qui tombent au plus mauvais moment. Le niveau de performance a été très bon en piste. Nous méritions une nouvelle fois le podium et c’est de très bonne augure pour les 24 Heures du Mans. Nous allons travailler sur les petits détails et la stratégie pour faire du bon travail et concrétiser au Mans.”
Tristan Gommendy, pilote Oreca N. 39

“Relai compliqué pour ma part, la voiture n’était pas dans son état optimal. J’ai fait de mon mieux mais cela n’a pas été simple. La fin de course a été très difficile en raison des conditions climatiques mais nous réussissons tout de même à ramener l’auto au bout des deux heures. Le résultat est décevant car la pointe de vitesse de l'equipage était correcte, mais c'est la loi de la course.”
Nicolas Schatz, pilote Norma N. 39

“Tout d’abord je remercie l’équipe technique du GRAFF de nous avoir donné une auto performante dès le début du meeting ! Malheureusement nous avons manqué de réussite en qualifications et surtout en course où une pénalité et une voiture endommagée n’a pas permis signer le résultat attendu. Malgré tout nous sommes confiants sur la performance de notre package et regardons déjà en direction du Road To Le Mans.”
Adrien Chila, pilote Norma N. 39

Résultats et chronos

European Le Mans Series (LMP2) - Oreca 07 N. 39

Essai libre 1 - P10 (1:37.403)

Essai libre 2 - P8 (1:37.169)

Qualifications - P3 (1:35.476)

Course - P5 (1:37.449)

European Le Mans Series (LMP3) - Norma M30 N. 9

Essai libre 1 - P4 (1:45.389)

Essai libre 2 - P1 (1:46.531)

Qualifications - P5 (1:44.781)

Course - P4 (1:46.173)


e46fd07ccd638780feb01d2ea304a140b7c9b618324d685de35cee0e55dd42ca03e8bad2b46f5d19e97d2254711bc62793eaad2dc69949bee6187e3fa7295b7c.jpg

Le Mans Cup (LMP3) - Norma M30 N. 9

Essai libre 1 - P9 (1:46.981)

Essai libre 2 - P13 (1:47.984)

Qualifications - P6 (1:47.345)

Course - P13 (1:48.465)

Le Mans Cup (LMP3) - Norma M30 N. 39

Essai libre 1 - P8 (1:46.815)

Essai libre 2 - P4 (1:46.807)

Qualifications - P10 (1:48.173)

Course - P19 (1:47.964)

Classement ELMS - catégorie LMP2

1 G-Drive Racing - 38 pts

2 IDEC Sport - 33 pts

3 Dragonspeed - 26 pts

4 DUQUEINE Engineering - 23 pts

5 United Autosports - 20 pts

6 GRAFF - 20 pts


Podiums pour le Team GRAFF à Dijon 

Le week-end d’Ultimate Cup Series se conclut par plusieurs podiums pour le Team GRAFF malgré des conditions climatiques compliquées.

HUGE1897.JPG

 

Après la manche d’ouverture à Estoril, le nouveau championnat Ultimate Cup Series prenait place au circuit de Dijon-Prenois.

 

En Challenge Proto, trois autos étaient une nouvelle fois engagées dans la compétition, une Ligier JSP3 et deux Norma M30 (dont une sous le nom Realteam Racing). La Ligier N. 6 termine les 4 Heures de Dijon en septième position du classement général. Éric Trouillet et Luis San Juan passent quant à eux la ligne d’arrivée cinquièmes du classement général et premier en catégorie Gentlemen Drivers.

La Norma N. 7 Realteam Racing a été contrainte à l’abandon suite à un contact en début de course.

 

En monoplace, Franck Gauvin s’est illustré pour ce deuxième meeting de la saison. Sur les trois courses de 30 minutes disputées, le pilote GRAFF a terminé respectivement troisième, quatrième et enfin deuxième de la catégorie Gentleman Driver. Franck Gauvin se classe sixième du classement général et deuxième du classement Gentleman Driver.

 

Prochain rendez-vous de l’Ultimate Cup Series les 24, 25 et 26 mai au Slovakia Ring.

 

« Week-end de course compliqué à Dijon. Malgré une météo difficile à anticiper, le Team a tout donné même si nous aurions pu espérer d’autres résultats. Je suis ravi de revoir Rémy (Deguffroy) parmi nous après plus d’un an et demi d’absence. Il a été le plus rapide en piste durant tout son relais sous la pluie. »
Pascal Rauturier, Team manager

 

« Une course assez difficile, des conditions très changeantes et beaucoup d’interruptions de course. Le but était surtout de rester sur la piste et d’éviter les erreurs, on marque des points pour la suite du championnat au Slovakia Ring avec une motivation pour faire encore mieux et aller accrocher un podium. »
Émilien Carde, pilote Ligier N. 6

 

« Les conditions étaient très difficiles et changeantes, mais je suis content d'avoir ramené la voiture à bon port sans faire de grosse erreur. Encore une fois l’auto était parfaite, très saine. C’est un très bon week end au global malgré des conditions difficiles. »
Nicolas Chartier, pilote Ligier N. 6

 

« Un peu déçu du résultat, mais c’était vraiment super de remonter à bord de la LMP3 après 1 an et demi. Super sensation au volant de la Ligier. Le Team a très bien travaillé sur l’auto et les pneumatiques tout au long du meeting, c’est un plaisir de rouler chez GRAFF comme en 2017 !L’entente avec mes coéquipiers est très bonne, Emilien (Carde) a bien géré le 1er relais malgré des pneumatiques en dégradation. Nicolas a fait de même avec des conditions météorologiques très difficiles. Je pense pour ma part que mon relai était efficace, j’ai fait mon maximum pour ne pas faire d’erreur en gardant toujours une marge et économiser les pneumatiques car la piste était séchante. »
Rémy Deguffroy, pilote Ligier N. 6

 

« Week-end difficile à Dijon, avec des conditions météo variant de la pluie au sec pendant les essais et un accrochage avec un concurrent qui nous percute après avoir fait un tête à queue juste après le départ au 3ème virage. L’incident nous fait abandonner la course, les dégâts ne pouvant pas être réparés sur place. Mais la page de Dijon est déjà tournée et nous nous concentrons sur la prochaine course. »
Esteban Garcia, pilote Norma N. 7

 

« Les conditions ont été difficiles tout au long du week-end avec une piste changeante, alternant toutes les météos imaginables nous obligeant à changer les pneumatiques et nos trajectoires en permanence. Le Team a fait, une fois de plus, un excellent travail, en nous mettant entre les mains une voiture saine et équilibrée. Malheureusement, notre course s’est terminée au 1er tour après avoir été percutés par un concurrent. La chance n’était pas de notre côté ce week-end. Rendez-vous au Slovakia Ring. »
Sébastien Page, pilote Norma N. 7

« Très content de ce meeting. Dans le rythme des gentlemen en course 1 j’ai pu terminer P3. En course 2, nous avons été obligé de changer la lame suite à un impact avec le capot d’un concurrent perdu sur la piste. Cela ne m’a permis de ne faire mieux que P4. En course 3 sur une piste mouillée, j’étais plus véloce et je termine P2 dans les roues de Iona. Objectif en Slovaquie cinquième au général et premier gentleman driver. »
Franck Gauvin, pilote Formule Renault N. 66

HUGE1653.JPG

Résultats et chronos

Monoplace

⁃          Qualifications :

N. 66 - P7 (1:16.520)

 

⁃          Course 1 :

N. 66 - P7 (1:17.033)

 

⁃          Course 2 :

N. 66 - P9 (1:16.691)

 

⁃          Course 3 :

N. 66 - P6 (1:28.847)

Challenge Proto

⁃          Essai libre :

N. 6 - P8 (1:14.451)
N. 7 - P12 (1:15.511)

N. 9 - P6 (1:13.816)

 

⁃          Qualifications :

N. 6 - P7 (1:22.116)

N. 7 - P11 (1:23.485)

N. 9 - P8 (1:22.264)

 

⁃          Course :

N. 6 - P7 (1:21.346)

N. 7 - Abandon

N. 9 - P5 (1:19.181)


Le Team GRAFF lance sa saison ELMS au Castellet

La semaine fut chargée pour le Team GRAFF au Castellet avec deux autos engagées en European Le Mans Series et deux autres en Michelin Le Mans Cup.

photo 1.jpg

La semaine n’aura pas été de tout repos pour le Team francilien. De lundi à mercredi, les autos ont pris part aux tests officiels d’European Le Mans Series et Michelin Le Mans Cup. Dès le vendredi, les hostilités ont repris dans les deux compétitions avec les premières courses de la saison.

En ELMS, une Oreca 07 et une NORMA M30 (opéré pour Realteam Racing) sont engagés pour la saison 2019.

En catégorie LMP2, Alexandre Cougnaud est le premier à prendre le volant du prototype N. 39. Parti en dixième position sur la grille de départ, il se retrouve P5 après 30 minutes de course suite aux dépassements des deux autos United Autosports, RLR Msport et G-Drive Racing. Dix minutes plus tard, le pilote vendéen est P3. Après 1h20 de course, Jonathan Hirschi entre en piste P5 à la sortie des stands. Peu après la mi-course, le pilote suisse hisse l’auto en deuxième position puis rapidement en tête du classement général. Malheureusement, la direction de course impose un Drive Through en raison d’une entrée de pit lane non conforme. L’auto en ressort P4. Tristan Gommendy prend le relai à 2h45 de course. Auteur à son tour d’un relai de qualité, il passera la ligne d’arrivée en cinquième position du classement général.

En LMP3, Realteam Racing se classe septième de sa catégorie après avoir un temps mené la course.

En Michelin Le Mans Cup, la première course de la saison a tenu toutes ses promesses en terme d’engagement. Les deux M30 du Team GRAFF, parties P2 et P5 ont eu fort à faire pour garder leurs positions aux avant-postes de la catégorie LMP3. Au terme des deux heures de course, l’auto N. 9 passe la ligne d’arrivée en deuxième position du classement général. et l’auto N. 39 termine quatrième. Cependant, un déclassement interviendra en raison d’une vitesse excessive pendant un Full Course Yellow. Les deux autos GRAFF terminent respectivement P5 et P6 du classement général.

La semaine du Castellet s’achève par des résultats satisfaisants dans les deux compétitions. Le rythme imposé par les pilotes GRAFF démontre les intentions fortes du Team pour la saison 2019 si bien en European Le Mans Series qu’en Michelin Le Mans Cup. Deuxième rendez-vous de la saison les 11 et 12 mai prochains à Monza !

photo 2.jpg

“Tout au long du week-end, nous avons vu que les autos étaient très performantes et les pilotes ont tous fait le job. En Le Mans Cup, les deux équipages ont montré de réelles intentions même si le résultat final a été émaillé par le déclassement, le rythme était là. Mention spéciale à Adrien Trouillet qui nous a surpris par sa qualité de roulage ! La préparation mise en place en LMP2 a permis d’être au rendez-vous car le podium était plus qu’accessible. Pour un premier week-end de travail avec Michelin, les objectifs ont été atteints. Nous allons continuer de travailler pour préparer au mieux Monza le mois prochain.”

Pascal Rauturier, Team manager

“Week-end très positif, nous marquons des points importants dès le début de saison même si nous aurions pu terminer sur le podium sans le Drive Through qui me semble sévère. Nous avons une bonne homogénéité au sein de l’équipage et l’auto s’est montrée très performante. L’équipe a fait un super travail et nous avons su utiliser ces nouveaux pneus. Nous savons que nous sommes dans la course pour faire des podiums cette saison !”

Alexandre Cougnaud, pilote Oreca N. 39

“Après des essais difficiles l’équipe a su réagir pour nous donner une bonne voiture. J’ai pris un bon départ grâce à une stratégie très audacieuse de notre ingénieur. J’ai rendu la voiture à Adrien (Trouillet) en tête... Adrien a fait une super course et malgré les assauts répétés de la meute derrière lui il franchit la ligne en deuxième place ! Il a démontré une grande solidité et une bonne performance, c’est de très bonne augure pour le reste de la saison.”

Eric Trouillet, pilote Norma N. 9

“Le résultat final n’est pas celui escompté cependant nous retenons les bonnes performances en qualifications. L’auto était équilibrée et agréable à piloter. Nous reviendrons plus forts à Monza afin de concrétiser nos performances en résultats.”

Adrien Trouillet, pilote Norma N. 9

“Il faut rester positif. On ne peut cependant être que déçu de perdre le podium à quelques centaines de mètres de l’arrivée et ensuite cette pénalité nous fait très mal. Mais c'est la course. Adrien a fait un super relai et a rendu la voiture à la même position. Je suis ressorti quatrième et j’ai rapidement pu rejoindre Adrien Trouillet qui a bien défendu sa place. Le Team GRAFF a fait un super job. Le championnat est long et nous saurons nous montrer davantage lors du prochain rendez-vous à Monza.”

Nicolas Schatz, pilote Norma N. 39

Résultats et chronos

European Le Mans Series (LMP2) - Oreca 07 N. 39
 Essai libre 1 - P9 (1:42.624)Essai libre 2 - P15 (1:43.094)Qualifications - P10 (1:41.363)Course - P5 (1:41.976)

European Le Mans Series (LMP3) - Norma M30 N. 9 Realteam Racing
 Essai libre 1 - P2 (1:51.374)Essai libre 2 - P1 (1:51.449)Qualifications - P4 (1:50.258)Course - P7 (1:51.024)

Le Mans Cup (LMP3) - Norma M30 N. 9
 Essai libre 1 - P9 (1:58.630)Essai libre 2 - P8 (1:53.757)Qualifications - P5 (1:53.195)Course - P5 (1:51.354)

Le Mans Cup (LMP3) - Norma M30 N. 39
 Essai libre 1 - P16 (2:04.261)Essai libre 2 - P13 (1:54.824)Qualifications - P2 (1:52.812)Course - P6 (1:51.403)

20190408_IDEC_essais_ELMS_PR_b88 top.jpg

Début de saison 2019 à Estoril pour le Team GRAFF

photo estoril pilotes.jpg

Cinq autos GRAFF ont roulé ce week-end sur la piste du circuit d’Estoril à l’occasion de la première manche de l'Ultimate Cup Series.

Le nouveau championnat d'endurance européen faisait ses débuts ce week-end à Estoril.

En catégorie Challenge Proto (LMP3), deux Norma M30 et une Ligier JSP3 étaient engagées. Après deux essais libres le vendredi, le samedi a vu une séance de qualifications sérieuse pour les LMP3 de Pascal Rauturier. Démarrant respectivement P7, P9 et P11, c’est la JSP3 N. 6 pilotée par Émilien Carde, Didier Beck et Nicolas Chartier qui a réalisé une excellente performance en partant P11 et terminant les 4 heures de course P4 après avoir un temps mené la course.

En monoplace, Franck Gauvin et Thomas Mialane ont arpenté les 4182m du mythique circuit portugais au volant de Formule Renault 2.0. Les deux pilotes ont participé aux trois courses du week-end avec à la clé plusieurs podiums en courses 1 et 3 (P1 et P3 en Gentleman Driver pour Gauvin et P3 au général pour Mialane).

Des performances encourageantes à un mois du prochain rendez-vous de l'Ultimate Cup Series au Circuit de Dijon-Prenois.

“Les résultats sont très encourageants. Thomas Mialane pour son premier week-end de course automobile monte sur la troisième marche du podium, deux podiums pour Franck Gauvin en catégorie Gentleman. En Proto, très bon week-end pour la Ligier avec un excellent travail d’Émilien Carde en course. Le résultat n’est malheureusement pas à la hauteur de nos attentes pour les deux Norma. La progression fut retardée par des problèmes de pression d’essence pour la N. 9 et une sortie de piste pour la N. 7.”

Pascal Rauturier, Team Manager

“Je me suis vraiment bien senti dans la voiture tout au long du week-end. Après 5 mois sans rouler il fallait retrouver ses marques. Les essais ont été difficiles en FP1 car beaucoup de drapeaux rouges mais on s’est rattrapé en FP2. Les qualifications pour ma part ont été très satisfaisantes. Le rythme était très bon, la voiture était facile et très efficace sur les freins et l’aero. En course, j’ai fait 2h de relais et il faisait assez chaud mais j’ai pris énormément de plaisir à remonter depuis P11 jusqu’à P1. La stratégie a été idéale et on a su profiter des occasions qui se sont présentées pour effectuer nos temps de boucle.”

Émilien Carde, pilote Ligier N. 6

"Une belle 4ème place à l’arrivée pour la N. 6 du trio Beck/Chartier/Carde. Premier relais magnifique d’Émilien Carde qui a porté la voiture en tête. Les deux autres relais solides et sans erreur plus une bonne stratégie ont permis de maintenir notre Ligier aux avant-postes. Je suis heureux d'avoir terminé la course sur un très bon rythme."

Didier Beck, pilote Ligier N. 6

"Super content du résultat, Émilien a fait un relais d’une grande qualité et nous a amené la voiture en première position. La course a été plus difficile pour moi mais ce résultat est satisfaisant. Un week-end très réussi pour le GRAFF. Excellente ambiance dans le team et avec les pilotes : sérieux, challenging et sans prise de tête."

Nicolas Chartier, pilote Ligier N. 6

"Première mise en jambe positive, avec une voiture performante et fiable. Deux sorties de piste nous coûtent chers au général, mais notre régularité au volant nous a permis d’assurer une troisième place sur le podium Prestige."

Esteban Garcia, pilote Norma N. 7 (Realteam Racing)

"Nous avons fait une course solide avec un bon départ mais nous avons rencontré des problèmes de coupures moteur. Sans ces arrêts supplémentaires nous aurions été sur le podium au général. Cela correspond à nos ambitions cette saison ! Nous viendrons à Dijon encore plus déterminés !"

Éric Trouillet, pilote Norma N. 9

"Bon début de course malgré quelques petits problèmes avec l’essence (7 arrêts au stand). Nous nous réjouissons du prochain meeting à Dijon. Bonne organisation pour une première en Ultimate Cup Series."

Luis San Juan, pilote Norma N. 9

"Première course pour moi en Formule Renault après 4 ans d’endurance (GT, CN, LMP3). C’est une discipline totalement différente mais que j’adore. J’ai abordé le week-end avec beaucoup moins de pression car c’est un sport individuel. Au chrono, j’étais P4 en Gentleman Driver et j’ai progressé tout au long du week-end pour enfin compter parmi les leaders. Bilan très positif pour moi avec une deuxième place en course 1, une treizième en course 2 suite à un drive trough pour faux départ et une 3ème place en course 3. Et en plus c’est mon anniversaire (dimanche). J’aurais bien aimé gagner pour m’offrir un beau cadeau mais je reste tout de même très content."

Franck Gauvin, pilote Formule Renault N. 66

"Je suis content, je découvrais l’auto car je n’avais jamais roulé dans un voiture de course auparavant et je connaissais pas non plus le circuit. Après avoir fait P9 sur 18 engagés aux qualifications, j’ai travaillé avec le Team pour terminer P7, P5 et P3 aux trois courses. Je suis très heureux de cette belle évolution !"

Thomas Mialane, pilote Formule Renault N. 10

Résultats et chronos - Challenge Proto  ESSAI LIBRE 1 N. 6 - P11 (1:36.181) N. 7 - P7 (1:35.599) N. 9 - P3 (1:34.737)  ESSAI LIBRE 2 N. 6 - P8 (1:34.578) N. 7 - P10 (1:35.309) N. 9 - P6 (1:34.080)  QUALIFICATIONS N. 6 - P11 (1:36.206) N. 7 - P9 (1:35.541) N. 9 - P7 (1:35.108)  COURSE N. 6 - P4 (1:34.615) N. 7 - P8 (1:35.601) N. 9 - P7 (1:35.491)  Résultats et chronos - Monoplace  ESSAI LIBRE 1 N. 10 - P8 (1:39.319) N. 66 - P10 (1:39.915)  ESSAI LIBRE 2 N. 10 - P12 (1:39.980) N. 66 - P10 (1:39.338)  QUALIFICATIONS N. 10 - P9 (1:38.336) N. 66 - P10 (1:39.150)  COURSE 1 N. 10 - P7 (1:38.828) N. 66 - P6 (1:38.718)  COURSE 2 N. 10 - P5 (1:38.489) N. 66 - P13 (1:39.242)  COURSE 3 N. 10 - P3 (1:38.770) N. 66 - P8 (1:38.817)

Résultats et chronos - Challenge Proto

ESSAI LIBRE 1
N. 6 - P11 (1:36.181) N. 7 - P7 (1:35.599) N. 9 - P3 (1:34.737)

ESSAI LIBRE 2
N. 6 - P8 (1:34.578) N. 7 - P10 (1:35.309) N. 9 - P6 (1:34.080)

QUALIFICATIONS
N. 6 - P11 (1:36.206) N. 7 - P9 (1:35.541) N. 9 - P7 (1:35.108)

COURSE
N. 6 - P4 (1:34.615) N. 7 - P8 (1:35.601) N. 9 - P7 (1:35.491)

Résultats et chronos - Monoplace

ESSAI LIBRE 1
N. 10 - P8 (1:39.319) N. 66 - P10 (1:39.915)

ESSAI LIBRE 2
N. 10 - P12 (1:39.980) N. 66 - P10 (1:39.338)

QUALIFICATIONS
N. 10 - P9 (1:38.336) N. 66 - P10 (1:39.150)

COURSE 1
N. 10 - P7 (1:38.828) N. 66 - P6 (1:38.718)

COURSE 2
N. 10 - P5 (1:38.489) N. 66 - P13 (1:39.242)

COURSE 3
N. 10 - P3 (1:38.770) N. 66 - P8 (1:38.817)



INVITATION ULTIMATE 2019  - GRAFF FORMULA RENAULT-page-001.jpg